Fédération des Alpes-de-Haute-Provence

Fédération des Alpes-de-Haute-Provence
Accueil
 
 
 
 

L’alternative à l’austérité est possible avec vous!

 

Mais, ici comme ailleurs, on ne vit pas «hors sol»!

Les baisses des coûts du travail, pour le plus grand bonheur des actionnaires, les hausses des prix à la consommation, les attaques sur les pensions-retraites créent les meilleures conditions de la montée de l'insécurité sociale. Elles se traduisent par une contraction de l’activité économique qui fait que l’utilisation du mot croissance n’est qu’effet d’annonce et acte de propagande. Dans ces conditions le foncier agricole continue à être bétonné. La multiplication des zones d’activité éloignées sur les meilleures terres cultivables du Val de Durance, urbanisées sans consultation populaire à coups de dizaines de millions d’€ d’argent public ne représente sur le long terme que des miroirs pièges conso. De plus cela désertifie le centre ville.

 

Stop aux cadeaux aux entreprises du CAC 40, aux patrons voyous et aux privilèges paradisiaques!

Ici, Sanofi donne le ton. Sa production est en 2012, en hausse de 12%. Aucun emploi crée mais 3,5 .milliards d’€, soit 40% du résultat net, sont distribués aux actionnaires! Après la suppression de la taxe professionnelle par Sarkozy et ses valets suivie aujourd’hui de la .mise en place du Pacte Budgétaire Européen (PBEC) dit de «compétitivité» sans avoir été renégocié par l’actuel pouvoir, le groupe Sanofi va recevoir plus de crédit d’impôt qu’il ne va en payer! Puis comme pour remercier l’Etat de sa générosité le groupe programme la suppression et la délocalisation de 1700 postes en France, y compris dans la recherche. Soyons solidaires des salariés.

La vraie vie.

Le chômage et le travail précarisé sont le lot de millions de gens. La pauvreté prend une ampleur telle que les demandes affluent au Resto du cœur et autres Assoc humanitaires. C’est dans ce contexte qu’encouragés par les élus UMP et le Medef, les deux Députés et le Sénateur Ps des AHP sont prêts à inscrire dans la loi l’accord national inter professionnel (ANI) qui dynamite notre Code du travail,

Les économies financières sont de fait institutionnalisées par ce PBEC. On nous annonce qu’elles concernent tous les ministères ce qui met à mal tous les services publics de la Santé à l’Education et à la Culture. Le dépérissement des l’Hôpitaux par le maintien de la loi Bachelot se poursuit. Les 35000 emplois santé sacrifiés décidés pour 2013 et 2014 continuent à affecter nos établissements alpins.

Les restructurations dans l’enseignement impactent le rythme de vie des parents, des enseignants et la qualité des études et vont peser sur nos impôts locaux. A Sisteron pour la rentrée 2013 l’Ecole du Gand est supprimée de même qu’un poste d’enseignant dans le primaire. Pour autant avec des effectifs d’enfants en hausse les postes d’enseignants sont économisés et des classes entières sont souvent laissées sans remplaçant.

Le Président déçoit. Il a oublié ses promesses et ses engagements de candidat. C’est très grave.

«Respectez votre parole envers les jeunes notamment, changez de cap M. le Président!»

Comme partout en France, à Sisteron l’urgence à améliorer la vie est manifeste! Une majorité de citoyens l’a d’ailleurs exprimée lors des présidentielles et des législatives du printemps dernier dans l’élan des bons scores du Front de Gauche: 13% le 22/04/2012 sur Sisteron.

 

La Commune comme pôle de résistance, de décisions partagées ou coquille vide?

Au cœur de la vie sociale, de la démocratie de proximité, de la solidarité si nécessaire actuellement, la Commune joue un rôle essentiel tous les jours.

 

 

 

C’est là que se décide une grande partie des investissements publics. Mais le fonctionnement autonome de cette collectivité est menacé. Des transferts de charges sont autoritairement exigés par l’Etat!

 

Avec la réforme des rythmes scolaires, le gouvernement Ayrault organise un transfert du temps d’éducation et de coût vers les Communes (132.000 € pour Sisteron).

De plus, le gouvernement actuel, après avoir poursuivi le gel des Dotations d’Etat décidées par Sarkozy, programme à partir de 2014 une réduction de 4,5 milliards d’€ de l’enveloppe budgétaire dédiée aux collectivités territoriales!

Il ne va bientôt rester aux Communes que la fiscalité des ménages! Et si ces collectivités territoriales qui génèrent 70% de l’investissement public sont asphyxiées, nous nous éloignerons d’une sortie de crise.

Communautés de Communes, entités toujours plus étendues, constituées administrativement sans consultation, gérées sans participation citoyenne, par quelques représentants de chaque Commune éloignent encore davantage les lieux de vie des centres de décisions.

 

Construire l’avenir dans la clarté en lien avec les luttes en opposition à l’austérité et avancer vers des changements favorables aux salariés suppose de faire échec à l’Ump et son acolyte d’extrême-droite.

Pour autant au Front de Gauche, il n’est pas question de cautionner la politique nationale et européenne conduite par le Ps et Eelv, de nous rallier à un «leader local» s’y référant et déterminé à mettre en œuvre cette politique en partenariat bon enfant avec la droite locale qu’il dit combattre.

Aussi nous alertons tout un chacun sur des affirmations erronées parues dans la presse. Aucune rencontre n’a eu lieu entre le Front de Gauche sisteronais et la section du Parti socialiste.

 

Faire vivre la démocratie locale active.

Le Front de Gauche a pour objectif d’unir tous ceux et celles qui ont voté en 2012 pour un changement de politique favorable au peuple, qui refusent l’austérité, qui sont d’accord pour .construire un authentique pouvoir local citoyen utile au mieux vivre de la population.

Une Assemblée Citoyenne est en cours de constitution, elle prendra de nombreuses initiatives afin de réfléchir avec le plus grand nombre sur les sujets intéressants les sisteronaises et les sisteronais.

 

.Oui, l’alternative est possible en se rassemblant et en agissant tout de suite, sans attendre cinq ans, pour dire NON à un prétendu «sérieux budgétaire» qui se transforme en austérité.

.

Sisteron mars 2013

 

 

 

Le site du Parti de Gauche

Parti communiste français

Contacts: 04 92 68 34 32 04 92 61 23 63 04 92 62 11 29

<alain.paulien@orange.fr>, <jj.leporati@gmail.com>

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
26, Rue Alphonse Richard - 04000 Digne les Bains - Tél.: 04 92 31 01 20 - Fax : 04 92 31 31 35 Mail.: fede.04@wanadoo.fr - info.comm04@orange.fr