Fédération des Alpes-de-Haute-Provence

Fédération des Alpes-de-Haute-Provence
Accueil
 
 
 
 

Photos voeux 2013

 

Vœux de la Fédération du PCF04

Les Mées – Samedi 12 Janvier 2013 –

Alain SFRECOLA

 

Mesdames, Messieurs, Mesdames et Messieurs les représentants de la presse, Cher(e)s Ami(e)s,

Bienvenue à toutes et à tous !

Permettez-moi, tout d’abord de remercier la municipalité des Mées qui chaque fois que cela est possible nous met à disposition ses locaux et matériels. De saluer la présence, ce soir, de nombreux élus et nos partenaires du Front de Gauche. Je tiens à les remercier, de nous faire l’amitié, d’être présents parmi nous.

Mes premiers vœux s’adressent, donc, à chacune et chacun d’entre vous, à vos familles et à vos proches.

Que cette année 2013 vous permette de réaliser vos souhaits les plus chers et qu’elle vous apporte santé, bonheur et réussite.

Bien sûr, j’ai conscience que, pour un grand nombre de nos concitoyens, les bouleversements que connaissent notre société et notre monde ne créent pas les meilleures conditions pour la réalisation de ces vœux.

Cela me renforce dans cette conviction profonde, qu’il est urgent de rassembler toutes les forces qui souhaitent un véritable changement de société, pas simplement dans notre pays, mais aussi, à l’échelle du monde ! Car s’il est un enseignement principal des évènements qui se sont déroulés au cours de l’année passée, c’est que tous les maux de notre planète ont bien une origine commune : la crise profonde que connaît le modèle économique et politique qui la domine sans partage ! Le Capitalisme.

L’ampleur de cette crise est telle, qu’elle bouleverse tous les repères, toutes les certitudes, allant parfois jusqu’à provoquer des reculs de civilisations, alors que le progrès des connaissances, des sciences et des techniques devrait être porteur d’avenir, permettant à tous, de vivre à l’abri de la misère, et de l’exploitation de la guerre !

Certes ! Il est heureux et même fondamental, que partout dans le monde, des peuples luttent, qu’ils avancent vers le progrès social, la liberté et qu’ils s’affranchissent de leurs dépendances séculaires! Et je songe aussi à ces peuples d’Europe, de Grèce, d’Irlande ou d’Espagne qui se lèvent contre les directives Européennes, celles du FMI et des agences de notation !

Une chose est sure, c’est que toutes ces agences ne pourront pas nous enlever notre triple A, celui de cAmArAde…

Il n’en demeure pas moins que des centaines de millions de personnes vivent toujours au cœur de conflits armés aux quatre coins de la planète :

Près d’un milliard d’êtres humains souffre de la faim, un milliard et demi vivent en dessous du seuil de pauvreté dont 9 millions dans notre pays.

Telle est malheureusement, la triste réalité d’une situation qui ne cesse de s’aggraver et qui est d’autant moins tolérable que dans le même temps des fortunes insolentes sont amassées par quelques poignées de multimilliardaires.

Songez par exemple que les 3 plus grandes fortunes du monde représentent près de 130 milliards d’euros soit quasiment la moitié du budget annuel de notre pays.

Nous assistons, en réalité, avec la circulation et la concentration des capitaux à l’échelle planétaire (ce qu’il est convenu d’appeler « la Mondialisation ») à une aggravation sans précédent des inégalités qui atteignent désormais des sommets indécents !

Cet état de fait n’est pas sans rapport avec les drames qui déstabilisent voir ensanglantent tant de pays.

N’y a-t-il pas, encore et toujours, derrière ces guerres, « ces conflits régionaux » (comme on dit) la volonté des grandes puissances, celle des multinationales de faire main basse sur des ressources naturelles qui sont souvent les seules richesses des pays concernés?

Et ce n’est pas le masque, brandi par les Etats-Unis, de la lutte contre le terrorisme qui peut cacher cette réalité !

C’est notamment vrai pour le conflit qui perdure depuis tant d’années au Moyen-Orient.

Parlant du Moyen-Orient je ne peux passer sous silence le drame que subit le peuple palestinien. L’année 2012 permet une lueur d’espoir avec la reconnaissance de l’Etat Palestinien comme pays invité à l’ONU, mais il reste beaucoup à faire pour que la Palestine soit un état indépendant et que les peuples palestiniens et israéliens vivent en paix.

Autre lueur d’espoir c’est le retrait engagé des troupes françaises en Afghanistan.

Non, jamais, malheureusement le bruit des armes ne s’est tu et cela nous incite à poursuivre sans relâche les combats que nous menons en faveur de la paix et de la solidarité !

Mais vous le savez le mot « solidarité » ne se décline pas qu’au niveau international. Il constitue aussi le socle des actions et des mobilisations, auxquelles le Parti contribue dans le Front de Gauche, pour faire prévaloir des réponses progressistes aux problèmes que connaît notre société.

S’agissant de « mobilisation » vous comprendrez que je revienne quelques instants sur celle, qui a traversé notre pays ces derniers mois au travers des échéances électorales et permettez moi de remercier toutes celles et tous ceux qui ont porté leurs suffrages sur nos candidats et candidate. Avec 15,15% aux présidentielles pour Jean-Luc Mélenchon, notre département arrive en quatrième position des résultats nationaux et avec 9,60% de moyenne Martine Carriol et Jean-Louis Pin contribuent a ce que le Front de Gauche soit la deuxième force à gauche du 04.

Le Printemps dernier a suscité beaucoup d’espoir avec la victoire de François Hollande. Aujourd’hui quelques 7 mois plus tard la déception est grande. Tel notre mot d’ordre « On ne lâche rien » nos députés et sénateurs ont engagé un bras de fer contre l’austérité, la compétitivité et tous les reculs effectué par ce gouvernement. Bien qu’il y ais eu des avancées majeures…l’augmentation de la prime de rentrée scolaire, l’embauche d’enseignants, les contrats d’avenir ou encore…l’augmentation de 3 centimes d’euros de l’heure du SMIC depuis le début janvier…nous ne pouvons accepter tous les reculs comme le droit de vote des étrangers, l’hésitation sur le droit au mariage pour tous, la renégociation du TSCG, le bonus malus énergétique et les budgets 2013 de l’Etat et de la Sécu. Quant à la réforme territoriale il ne s’agit, ni plus ni moins que d’une remise en cause fondamentale de la démocratie, du rôle des élus et des citoyens, d’autant qu’elle accompagne le démantèlement des services publics, qui en cette période de crise, constitue un moyen essentiel de réponse aux besoins des habitants, en particulier ceux qui sont plus les plus fragilisés. J’arrêterai là mon énumération non exhaustive des réalisations de ce gouvernement.

Alors oui difficile de porter des vœux enthousiastes et euphoriques alors que tous les journaux titrent que le chômage continue à augmenter, que la croissance est plus faible que prévue, que les drames du logement sont toujours omniprésents et une société incroyablement divisée avec des propos les plus réactionnaires et rétrogrades quand on veut débattre de l’acquisition à de nouveaux droits (droit au mariage pour tous, à la PMA, droit de vote des résidents étrangers, droit à mourir dans la dignité ….), une société tellement divisée et fractionnée qui génère discrimination et racisme !

Qu’il me soit permis en cette période de vœux d’exprimer une pensée plus particulière à toutes celles et tous ceux qui souffrent de la grande précarité, du chômage, à celles et ceux qui ne peuvent pas accéder aux soins, à nos aînés qui vivent isolés où ceux expulsés de leur maison de retraite, à tous ces jeunes qui sortent en échec du système scolaire sans perspective d’avenir… comme c’est aussi le cas pour de nombreux jeunes diplômés. Le taux de chômage atteint des records. Là encore le fossé des inégalités ne cesse de se creuser entre l’immense majorité de notre peuple et l’opulence sans borne des nantis.

Tout cela est inacceptable et nous le combattons…Je ne finirais pas mon propos sans avoir une vision optimiste sur notre Parti et la préparation de notre 36ème congrès de février prochain. L’adoption de notre base commune met en avant toutes les valeurs que nous partageons au travers de sont titre « L’Humanisfeste ». Ce néologisme s’inscrit dans la ligne du slogan de campagne du Front de gauche « L’Humain d’abord » et réaffirme notre volonté que la personne humaine soit au centre de nos orientations politiques. En outre, le mot « manifeste » est un signe fort de notre identité communiste, en allusion au fameux manifeste de Karl Marx. Nous sommes les héritiers de cette tradition philosophique révolutionnaire forgée au XIXe siècle. Le PCF du XXIe siècle se doit d’être en prise avec la société et ses enjeux. Nous nous sentons aujourd’hui plus libres et plus forts pour nous tourner vers l’avenir.

Alors oui, en 2013, il est grand temps de rallumer les étoiles, de combattre l’austérité, politique qui entretient la misère et le chômage dans toute l’Europe. Il est grand temps de rallumer les étoiles pour combattre ce fatalisme, pour combattre cette résignation que nous assène tous les jours les médias en nous expliquant les conséquences de la crise mais surtout pas les causes. Cette crise sociale, écologique et démocratique est bien le résultat de choix politiques assumés des personnes au pouvoir, la droite de Sarkozy pendant 5 ans et maintenant la sociale -démocratie de Hollande.

Rallumons les étoiles pour convaincre qu’une autre société est possible, pour redonner sens au vivre ensemble.

Rallumons les étoiles pour redonner sens au principe Liberté, Egalité, Fraternité !   

Pour terminer mes vœux, Chères et chers amis, chères et chers camarades, Mesdames, Messieurs les représentants de la presse, permettez-moi de vous renouveler ainsi qu'à vos proches tous mes vœux de bonheur, de santé et de solidarité pour cette nouvelle année. Avec l’espoir de décrocher la lune ou de rallumer les étoiles, que notre combat commun trouve la voie de la réussite pour une société plus juste...

 

 

 

 

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
26, Rue Alphonse Richard - 04000 Digne les Bains - Tél.: 04 92 31 01 20 - Fax : 04 92 31 31 35 Mail.: fede.04@wanadoo.fr - info.comm04@orange.fr